Articles avec le tag ‘PRES Paris Centre Universités’

Le Président de Dauphine sur les stratégies d’alliance à Paris dans le cadre du dernier round de l’Opération Campus

Dimanche 19 avril2009

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche avait déjà sélectionné dans le cadre de l’Opération Campus 9 projets: Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Montpellier, Strasbourg, Toulouse et bien entendu, le Campus Condorcet Paris-Aubervilliers (notamment porté par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’EHESS, l’EPHE et l’ENC) pour les Sciences Humaines et Sociales et le Plateau de Saclay pour les Sciences (incluant plusieurs Grandes Ecoles d’Ingénieurs, comme Polytechnique, Centrale et les Mines, associées à l’Université Paris 11 Orsay).

La 10ème place de l’Opération Campus fut alors réservée pour un projet Paris intra-muros après un audit immobilier et financier. Deux alliances se sont créées à Paris: le PRES Université Paris-Cité (ex Campus Universitaire Paris Centre) avec notamment Paris 5 Descartes, Paris 7 Diderot et Sciences Po mais sans Paris 1 Panthéon-Sorbonne qui participe déjà au Campus Condorcet et ne peut participer à plus d’un projet dans le cadre de l’Opération Campus (quid de l’avenir du projet de PRES Paris Centre Universités qui rassemblait Paris 1, Paris 5 et Paris 7 au sein d’une même structure?) et le PRES Paris-Sorbonne (ex Paris Campus Quartier Latin) avec notamment Paris 2 Panthéon-Assas, Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, Paris 4 Paris-Sorbonne et Paris 6 Pierre et Marie Curie. Mais Paris 3 Sorbonne-Nouvelle a finalement quitté cette alliance pour rejoindre Paris-Cité. Et Louis Vogel, président de Paris 2, avait l’air de s’en réjouir… :-) Mais l’autre question qui se pose: quid de l’avenir de l’Alliance Paris Universitas qui rassemblait Paris 2, Paris 3, Paris 4, Paris 6, Dauphine, l’ENS et l’EHESS et dont les membres ont déposé pas moins de quatre dossiers différents?!

Dauphine, de plus en plus isolée des grands projets parisiens, s’agace et le fait savoir via son président dans une interview pour EducPros en février (”Il faut arrêter avec les guerres picrocholines de Paris intra-muros et se placer du point de vue du Grand Paris”) puis plus récemment, met à nu sur son blog la stratégie de Paris 2 et Paris 6. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas tendre avec ses (ex?) partenaires de Paris Universitas… Ou peut-être est-il seulement réaliste? ;-)

Extraits:

” Deux alliances ont émergé à Paris.

Celle qui associe P5, P7 et Sciences Po a déposé un document prévoyant la création d’un seul Etablissement public habilité à gérer le devenir immobilier de cet ensemble.

L’autre , dite , a rejeté la proposition de de constituer un seul établissement public rassemblant toutes les composantes. Et pas moins de 4 lettres d’intention ont été déposées de la part des membres de Paris-Universitas :

- un document porté par P6 et P2, et associant P4 ;

- un document à l’initiative de l’ENS Ulm associant plusieurs grandes écoles de la Montagne Sainte-Geneviève ;

- une lettre de l’EHESS et de l’EPHE pour le site Condorcet, porte d’Auberviliiers ;

- une lettre d’intention de .

Chacun proteste de sa vertu et jure que l’ Paris-Universitas n’est pas atteinte par cette multiplicité de projets. Pourquoi nier que cette dispersion a valeur de bilan ? Un projet commun se construit sur la base de l’égalité des partenaires et d’une gouvernance partagée. A défaut, les considérants tactiques prévalent sur l’ambition stratégique.

Dans ce jeu désintégrateur, la centrifugeuse continue de tourner et l’inconnue ne porte pas sur la rupture programmée entre P2 et P6, mais sur sa date : après la perception des crédits campus (éventuels) et après la récupération de la marque Sorbonne bien sûr. Cela prendra donc quelques mois.

 

Le blog de Laurent Batsch, Président de Paris-Dauphine : http://www.laurentbatsch.com/

Interview de Laurent Batsch par EducPros: http://www.educpros.fr/detail-article/h/bbf4fe4035/a/laurent-batsch-president-de-dauphine-il-faut-arreter-avec-les-guerres-picrocholines-de-paris.html

Site de l’Alliance Paris Universitas: http://www.paris-universitas.fr/

Site du projet de PRES Paris Centre Universités: http://www.pariscentreuniversites.fr/

L’avenir de l’enseignement supérieur à Paris: 3 ou 4 pôles. Panthéon-Sorbonne au centre des SHS en France

Samedi 15 novembre2008

Au nord de Paris: le Campus Nicolas de Condorcet pour l’excellence internationale en Sciences de l’Homme et de la Société (avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, EHESS, EPHE, ENC, Paris School of Economics de l’ENS et Paris 1, Paris 8, Paris 13,…) qui a remporté l’Opération Campus du Ministère à Paris (http://www.educpros.fr/detail-article/h/88644d031b/a/operation-campus-aubervilliers-sort-gagnant-du-trio-parisien.html). Notre “LSE” français ;-)

Au sud de Paris: le Plateau de Saclay pour l’excellence internationale en Sciences et Technologies (avec l’Université Paris 11-Orsay, Polytechnique, Centrale, ENSAE, ENSTA, Agro, Telecom,…). Notre “MIT” français ;-)

Au centre de Paris: pour l’instant une alliance pluridisciplinaire, Paris Universitas (avec les Universités Paris 6-Pierre et Marie Curie, Paris 2 Panthéon-Assas, Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, Paris 4 Paris-Sorbonne et Paris-Dauphine,…) et le PRES Paris Centre Universités (avec les Universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris 5 Descartes et Paris 7 Diderot). Notre “Harvard” ou “Oxbridge” français ;-)

 

Article des Echos du 12 Novembre 2008:

http://www.lesechos.fr/info/france/4795726-un-nouveau-paysage-universitaire-francilien-se-dessine.htm

 

Une partie de Paris 1 Panthéon-Sorbonne sera délocalisée au nord de Paris, sur le Campus Condorcet (Porte de la Chapelle et Aubervilliers). Selon la présentation détaillée du projet (http://www.univ-paris1.fr/IMG/pdf/Campus_Condorcet.pdf), le déménagement de certaines équipes de recherche (Histoire et Monde Contemporain, Ecole d’Economie de Paris,…) et d’étudiants en Licence de Paris 1 ne devrait être que partiel (10 000 étudiants sur plus de 40 000, mais c’est déjà une proportion significative…).

Cependant, les pressions qui pèsent depuis plusieurs mois sur Paris 1 pour rationaliser ses sites sont importantes (http://www.educpros.fr/detail-article/h/88644d031b/a/operation-campus-aubervilliers-sort-gagnant-du-trio-parisien.html). Les débats sont aussi très vifs au sein de notre communauté car il est bien évidemment hors de question pour les étudiants, enseignants, chercheurs, personnel administratif et nous, anciens élèves, que l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, leader français des SHS, quitte ses deux bâtiments historiques sur lesquels sont basés son identité, son histoire et son positionnement: la fusion du Panthéon (le meilleur des Sciences Sociales, notamment le Droit, l’Economie et la Gestion) avec la Sorbonne (le meilleur des Sciences Humaines, notamment la Philosophie, l’Histoire et la Géographie).

La communauté Paris 1, et l’association Sorbonne Post-Scriptum en particulier, ne pourraient tolérer qu’on la force à s’amputer de ses locaux (déjà insuffisants) au sein de la Sorbonne ou du Panthéon.

Le Sorbonne Post-Scriptum tient aussi à saluer l’excellente décision du Président de Paris 1, Monsieur Pierre-Yves Hénin, de refuser toute fusion avec Paris 5 Descartes et Paris 7 Diderot afin de ne pas perdre notre identité forte: http://www.vousnousils.fr/page.php?P=data/autour_de_nous/l_actualite_de_la_se/la_lettre_de_l_educa/&key=itm_20080721_154341_lettre_du_21_juillet.txt&key2=itm_20080721_170235_pierre-yves_henin_le_projet_cond.txt

Enfin, nous devons tirer notre chapeau à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, à l’EHESS et à l’EPHE pour porter un aussi beau projet stratégique, très ambitieux, qui propulsera notre enseignement et notre recherche en Sciences Humaines et Sociales aux premiers rangs mondiaux et qui améliorera les conditions de vie d’une partie de notre communauté.

 

Sources: Les Echos, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, EducPros, La Lettre de l’Education.